investir dans une place de parking

   10 a 12% de rendement locatif par an

   Facilité d’achat, de gestion et de revente

   Coût d’acquisition accessible

   Presque aucun frais d’entretien

Impôts, Emplacement, rentabilité, Garanties,
Dopez votre patrimoine c’est le moment de se renseigner.

Investir dans une place de parking :
qu’est-ce que cela rapporte ?

À l’heure actuelle, plusieurs sont les types d’investissements qui s’offrent aux investisseurs en herbe.

Parmi les plus prisés d’entre eux, il y a l’investissement immobilier classique. Étant une valeur refuge, celui-ci a toujours intéressé plus d’un, que ce soit dans l’accès à la propriété en direct ou indirectement par le biais des organismes comme les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ou SCPI. Mais l’immobilier traditionnel n’est pas le seul type de placement qui peut rapporter gros aux épargnants.

Encore peu connu du grand public, l’investissement dans un parking présente également son lot d’avantages. Il propose même un rendement plus que satisfaisant aux investisseurs souhaitant s’y lancer.

Et c’est justement pourquoi de plus en plus de personnes se tournent vers ce type d’investissement.

Investissement dans un parking : que des avantages pour les épargnants

Aussi étonnant que cela puisse paraître, une place de parking constitue un placement de plus en plus recherché par les épargnants à l’heure actuelle, et ce, que ce soit en France ou dans toute l’Europe. Les raisons pour lesquelles les investisseurs se tournent davantage vers ce type d’investissement sont nombreuses. Dans tous les cas, il faut savoir que ce ne sont pas les avantages qui manquent avec une place de stationnement.

Un accès facile

Le premier atout du fait d’investir dans une place de parking est que l’accès y est ultra facile. Contrairement à certains investissements, comme l’achat d’un bien immobilier classique dont le prix grimpe, par exemple, à 20 000 euros le mètre carré à Paris, ce type de placement ne nécessite pas une grosse somme pour y accéder.

La mise de départ est de ce fait moindre, ce qui permet à n’importe quel épargnant ayant des revenus modestes de s’y lancer.

De plus, ce dernier aura l’opportunité de profiter d’un régime juridique simplifié. Mais ce n’est pas encore tout, car les charges liées à la gestion d’un parking sont de même réduites.

Pour faire simple, ce genre d’investissement ne s’adresse pas uniquement aux investisseurs fortunés. Il est ouvert à tout individu souhaitant se constituer un complément de revenu.

Il n’est même pas nécessaire de s’endetter sur une longue durée ou sur de grosses sommes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’y a rien de plus facile
pour y investir

Comme il a été évoqué plus haut, l’accès à l’investissement dans un parking est ultra facile.

Mais cela ne se fait pas ressentir uniquement en termes de budget. Effectivement, une place de stationnement est également facile à gérer. Il suffit d’un rien pour mener à bien sa gestion.

L’épargnant peut même recourir à certains programmes informatiques pour se faciliter la tâche. Il n’aura nullement besoin de faire appel à une société de gestion, par exemple.

Et le meilleur, c’est que l’investisseur peut fixer les détails de la location de son parking comme bon lui semble.

Il peut, entre autres, définir lui-même le montant du loyer. Il en est de même pour la durée du bail et les conditions de résiliation. Il faut savoir en effet que ce type d’investissement n’est restreint par aucune loi, contrairement à l’immobilier locatif, par exemple, qui est régi par la loi Alur.

Aucun entretien d’envergure à prévoir

Si un bien immobilier classique a, entre autres, besoin de temps en temps d’un entretien, voire d’une rénovation, une place de parking peut rester intacte pendant des années et des années. Tout investisseur optant pour ce type de placement n’aura pas ainsi à se préoccuper de son état sur le long terme.

Quelques maintenances peuvent s’avérer nécessaires à un moment donné, certes, mais elles sont loin d’être importantes, contrairement à la rénovation d’une maison, par exemple. Pour faire simple, il n’y aura donc presque aucuns frais pour l’entretien d’une place de stationnement, ce qui allégera davantage le budget nécessaire pour y accéder.

Quid de la fiscalité d’un investissement dans une place de parking ?

Comme tout autre placement, l’investissement dans un parking n’échappe pas à la fiscalité. Ainsi, il faut savoir que les loyers recueillis auprès des locataires sont soumis au régime des revenus fonciers.

Malheureusement pour les épargnants, les revenus obtenus avec ce type d’investissement sont de ce fait fortement taxés. Néanmoins, il y a tout de même une exception. En fait, il est bel et bien possible pour tout investisseur d’opter pour le régime microfoncier. En procédant de la sorte, il pourra profiter d’un abattement de 30 %. La condition qu’il devra remplir pour pouvoir choisir ce type de régime est de s’assurer que ses revenus locatifs ne dépassent pas le plafond de 15 000 euros par an imposé par le fisc.

Y a-t-il des risques dans ce type d’investissement ?

Comme tout autre type de placement, l’investissement dans un parking n’est malheureusement pas exempt de tout risque. Il y a donc, entre autres, les risques locatifs. Comme dans l’immobilier classique, il se peut qu’il y ait aussi des loyers impayés. Les frais de notaire peuvent d’ailleurs être élevés, à raison de 7 à 10 %. Il faut savoir que le prix minimum facturé est même fixé à 90 euros en ce moment. Bien évidemment, la fiscalité des revenus fonciers fait de même partie des inconvénients de ce type de placement. Et en fonction de la zone choisie par l’épargnant, il peut enfin y avoir une offre locative concurrentielle.

 

Des points importants à savoir avant de se lancer

Vu ces divers avantages cités précédemment, investir dans une place de parking est vraiment une idée de génie pour tous ceux qui recherchent un investissement à la fois rentable et stable.

Toutefois, avant de s’y lancer pour de bon, il faut savoir qu’il existe certains points essentiels à vérifier pour ne pas faire fausse route et pour éviter les éventuelles mauvaises surprises.

En fait, pour espérer profiter d’un bon rendement, il ne faut pas opter pour n’importe quelle place de stationnement.

Au contraire, il faudra prendre son temps pour choisir un bien capable de générer des revenus réellement satisfaisants.

Ainsi, avant de jeter son dévolu sur tel ou tel parking, il est recommandé de se rendre sur place pour être plus sûr que celui-ci soit bel et bien viable.

Il est de même important de prendre connaissance du quartier ou de la région dans lequel est implanté ce dernier. Il est enfin impératif de vérifier le règlement de copropriété.

Pour s’assurer de l’absence de toute disposition interdisant la location du parking à des locataires ne faisant pas partie de la copropriété, il convient enfin de s’attarder sur les derniers procès-verbaux d’Assemblée générale.

Le rendement d’une place de parking c’est trois fois le rendement d’une assurance vie

Investir dans une place de parking c’est s’assurer d’une rentabilité

entre 5% et 10% par an